Accueil > Nos pierres > Perles

Perles

LES PERLES DÉVOILENT LEURS SECRETS

Des mystères ont longtemps entouré les perles, elles ont été durant des siècles l’objet d’histoires rocambolesques. En voici une plus poétique : une goutte de rosée tombe dans l’océan, elle est aspirée par une huitre et crée une perle. Si le temps est radieux, la perle sera blanche et d’un éclat somptueux, si le temps est mauvais, la perle sera de teinte plus sombre.

Les origines des perles

Les perles font partie de la grande famille des gemmes tout comme le corail.
Elles se forment, dans des cas rare, dans les gastéropodes, mais se trouve principalement dans l’huitre (appelées alors "huitres perlières") et quelques mollusques d’eau douces.
C’est avec élégance et poésie que ces animaux marins nous donnent une belle leçon de vie.
La perle est le fruit de l’intrusion d’un corps étranger (on parle de grain de sable le plus souvent) dans le manteau du mollusque, appellé l’épithélium. Ce tissu réagit assez vigoureusement à l’arrivée de ce corps étranger déclenchant ainsi une prolifération de cellules s’accompagnant d’une sécrétion de nacre. Les cellules et la nacre en symbiose créent ainsi un "sac perlier".

Un éclat : l’orient

Tout au long de sa vie le corps étranger qui deviendra plus tard une perle va être accueilli par différentes couches de nacre, ce qui crée cet éclat propre à la perle appellé l’orient. La grosseur et l’éclat d’une perle dépendent de l’hôte dans lequel elles se développent. La plus grosse perle existante à ce jour est de 34 kg, pêchée par son propriétaire dans l’archipel des Philippines ; elle est restée pendant une dizaine d’années... sous son lit !

De quoi est faite la nacre ?

La nacre est constituée principalement de carbonate de chaux, sous la forme d’aragonite et d’une substance organique, la conchyoline. Cette dernière la rend vulnérable, elle est susceptible de changer, c’est pourquoi on ne garantit pas totalement la durée de vie d’une perle, elle peut être estimée de 100 à 150 ans. Les perles ont une palette de couleurs assez variée, elles vont ainsi du bleu au blanc, rose, mauve et vert (de très belles perles de teinte aubergine ou vert sombre sont utilisées en joaillerie). Elles sont solides et ne cassent que difficilement. Leur unité de mesure est le grain, 1 grain = 1/4 de carat = 0.05 gramme.

Les perles de culture

Devant répondre à une forte demande, les hommes ont été amenés à cultiver les perles en grande quantité, cette production représente aujourd’hui environ plus de 90 % du marché des perles. Le principe de création d’une perle ne change pas, elle est juste imposée par un geste d’une précision chirurgicale. On insère un noyau dans l’épithélium et le temps de travail de l’huitre pour former une perle est abrégé pour un plus grand rendement.

Un entretien rigoureux est indispensable pour prolonger leur durée de vie. Ainsi en les tenant éloignés des parfums, acides, de la transpiration, des laques coiffantes, et des grandes sécheresses ou humidité, vos perles se conserveront plus longtemps.

Célia Taillandier